AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Forum en cours de refonte,
passez souvent nous voir pour découvrir surprises et nouveautés !

 Flavie de Ravalet ◆ Nondum amabam, et amare amabam

avatar
Invité
Invité
Dim 22 Juil - 22:57

Flavie de Ravalet

passe et prie Dieu pour leur âme
Prénom(s) : Flavie, le prénom de sa grand-mère dont elle hérite, et Constance, celui de sa mère, juxtaposé. ◆ Nom : de Ravalet, patronyme évocateur des bienfaits prodigués par ses parents et grands-parents, duquel résonne toutefois encore le glas d'un amour maudit. ◆ Surnom : Le nez dans les livres, les doigts sur le clavecin, le surnom qui lui est le plus attribué ne fait pourtant pas référence à ses activités de prédilection, mais à son visage rond et généreux : on l'appelle parfois affectueusement la jeune fille aux jolies pommettes. ◆ Date de naissance : 7 juillet 1651. ◆ Âge : 21 ans, il est temps qu'on la marie, et elle n'est pas contre, le désir d'un enfant fleurissant dans son esprit. ◆ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle, elle attribue à son prince charmant les traits des héros de ses romans favoris et compte bien le trouver à la Cour. ◆ Situation matrimoniale : célibataire, elle est encore patiente. ◆ Métier : Aucun, elle s'occupe à conserver sa vertu, à lire et à jouer autant qu'elle le peut les airs qui plaisent à ses oreilles, tandis que son ascendance lui assure une vie confortable. ◆ Religion : Catholique, sa foi est entière. ◆ Groupe : Saturne, son arrière-grand-père Jean III de Ravalet, seigneur de taille, est fait chevalier sous Louis XIII.  ◆ Célébrité : Holliday Grainger ◆ Crédits : Bazzart.
Pardonnez-moi, je cherche à me rendre dans les jardins, le roi y organise ce soir une fête superbe mais avec tous ces déménagements, je suis totalement perdu quelque soit le lieu où je me trouve ! Pourriez-vous m'aider ma chère ? Surprise par cet homme vraisemblablement sorti de nulle part, Flavie sourit, et hésite un instant avant de lui répondre : "Nous nous dirigeons justement vers le lieu des festivités. J'ignore si vous vous y êtes déjà rendu, mais c'est un endroit somptueux, et je me languis de cet événement depuis plusieurs jours déjà". Elle s'interrompt, de peur de se perdre dans des confessions inutiles. Puis elle propose poliment : "Vous n'avez qu'à vous joindre à nous !". Merci ! Je ne saurais vous exprimer toute ma reconnaissance. Mais, vous qui m'êtes d'une aide si précieuse, saurez-vous me dire où je puis trouver quelqu'un capable de m'aider dans une affaire délicate ? Gabriel de La Reynie s'est montré si zélé qu'il nous a assurément privé de certains services que ces diables pouvaient nous rendre. Le rapprochement physique opéré intrigua autant Flavie que la requête formulée. Elle avait senti le souffle de l'étranger caresser son cou tandis qu'il lui parlait de La Reynie, une sensation qui lui rappelait quelques passages de ses lectures, et qui n'avait pas manqué de la faire frémir. La demande de l'homme la laissait perplexe ; que voulait-il, à la fin ? Se diriger dans le château, ou préparer un mauvais coup ? Elle lui sourit encore et s'excusa : "Ma foi monsieur, je ne suis ici que depuis peu, et quand bien même j'eut deviné à quoi vous faîtes référence en me parlant d'une affaire délicate, je ne saurais vous guider". D'ailleurs, en parlant de service, vous me semblez des plus agréables... Peut-être pourriez-vous m'en rendre un ? Une vague de chaleur monte dans les joues de Flavie tandis que du bout des doigts, l'homme effleure sa joue. Bien sûr, il est trop entreprenant, et si elle semble discerner la nature du service en question, il est clair qu'il ne l'obtiendra pas de sa part. Mais se refuser à un homme est une affaire délicate, et la jeune femme est très peu expérimentée à ce sujet. Elle recule d'abord légèrement, juste assez pour rompre le contact, et répond avec un léger rire : "C'est avec joie que je recueille votre compliment, Monsieur ; hélas, je crois avoir déjà fait tout mon possible pour vous ce soir". Flavie espère que l'homme ne pressera pas davantage, tandis qu'elle le salue et se rapproche de ses amies.
Pour l'histoire de votre personnage, nous vous demandons un minimum de 400 mots. Bonne rédaction !

Enfance et adolescence - Flavie naît au château des Ravalet, à Tourlaville, en Normandie. Son père, en sa qualité de seigneur du domaine, lui offre ainsi qu'à ses frères et sœurs une enfance agréable, bien loin des soucis du peuple. La maladie, qui ne fait pas de différence de classe, est la seule ombre au tableau, puisqu'elle emmène deux des enfants Ravalet, laissant la jeune Flavie confuse et endeuillée.

Aussitôt que son précepteur lui enseigne la lecture, Flavie se met à roder dans la bibliothèque familiale. Du haut de ses six ans, elle se nourrit des ouvrages qu'elle est en mesure d'attraper sur les étagères ; étant plutôt de petite taille, elle demande bien vite de l'aide à ses parents lorsqu'il s'agit d'atteindre les troisième et quatrième rangées. Romans à l'eau de rose, histoires de chevaliers, contes effrayants, tout y passe, si bien que la petite fille plane souvent à deux ou trois mètres du sol, plongée dans des rêves cotonneux qui la séparent de la réalité. Cette sensibilité, elle l'exploite également en musique : c'est à travers le clavecin qu'elle exprime ses envies et ses maux, ce qui fait d'elle une interprète renommée aux alentours.

Mais de toutes les histoires qu'elle a pu lire ou entendre, c'est celle de sa propre famille qui lui tient le plus à cœur. Au village, l'amour interdit de Marguerite et Julien de Ravalet se chuchote encore, comme un secret, avec dégoût ou fascination. Le crime de l'inceste avait valu aux jeunes amants la décapitation, quarante-sept ans avant que ne naisse Flavie, leur arrière-petite-nièce. Sujet relativement tabou au sein même de la famille, les parents de Flavie ne donnent pas de détails et lui conseillent simplement de suivre leur exemple, et de prier pour que la malédiction qui s'était abattue sur les Ravalet ne revienne pas. C'est donc une petite fille extrêmement pieuse qui visite régulièrement le cimetière de l'église de Saint-Jean-en-Grève, attristée par le sort de ses aïeux, mais secrètement admirative et envieuse de la puissance d'un tel amour.

Passage à l'âge adulte - Tandis que ses frères ont quitté le château familial pour se rendre au collège, elle continue de parfaire son éducation à domicile et s'intéresse notamment aux soins médicaux. Elle apprend à discerner ce qui est bon de ce qui est poison, à prodiguer des soins aux malades et à côtoyer la mort. Elle voit sa sœur aînée convoitée par quelques hommes des alentours, mais ne se prend pas au jeu quand on l'approche, préférant vivre ses histoires de cœur confortablement installée dans son imaginaire.

Ayant fait preuve de grande charité sans s'enrichir suffisamment en contrepartie, les Ravalet se retrouvent, vers le milieu des années 1560, dans une situation financière de moins en moins enviable. A quinze ans, Flavie, qui jusque là n'avait montré aucun intérêt pour la finance ou la politique, semble lentement sortir le bout du nez de son cocon, et comprend peu à peu les bienfaits que représenteraient son arrivée à la Cour. Les écrits de Madame de La Fayette, ainsi que plusieurs autres témoignages de la vie entre Paris et Versailles, l'instruisent et l'inspirent ; il faut toutefois attendre ses vingt ans avant que la jeune femme ne soit enfin envoyée à la Cour, libérée de ses services en tant qu'infirmière auprès d'un médecin de Tourlaville.

C'est donc avec sa sœur qu'à l'automne 1671, Flavie fait son arrivée à Saint-Germain-en-Laye, emportant avec elle quelques caisses de livres, et d'autres remplies de partitions. Elle connaît les raisons de sa venue : elle doit trouver un bon parti auquel s'unir, et présenter au roi la charité dont les Ravalet ont fait preuve depuis un demi-siècle, en espérant qu'il daigne aider à rehausser leur prestige. Mais si, en théorie, elle connaît beaucoup de la vie, en pratique, Flavie est aussi instruite qu'un nouveau-né, puisqu'elle ne tire sa connaissance que de la fiction ; dans le monde impitoyable de la vie à la Cour du roi, sa naïveté se révélerait-elle alors dangereuse ?
Pseudo : diapa. ◆ Âge : 18 ans. ◆ Trouvaille du forum : Un top de forums historiques. ◆ Avis sur le forum : On dirait que la cohérence historique est rigoureusement respectée ici, ça fait plaisir ! J'ai hâte de me fondre dans la Cour avec vous :pervy:  ◆ Le mot de la fin : J'ai encore du mal avec certaines notions, notamment celle des titres de noblesse, n'hésitez surtout pas à m'instruire si j'ai fait une bourde :hihi:  ◆ Rang souhaité : rêveuse aguerrie
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Juil - 0:12
Bienvenue, toute belle! Bonne chance pour la suite de ta fiche! Ah...Holliday Grainger...:iheartu:
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Juil - 0:19
Merci Emmanuel :eyes:
J'attaque l'histoire dès demain, et j'aurai déjà fini :hihi:
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Juil - 8:18
welcome à toi I love you réserves moi un lien :cute:
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Juil - 9:20


Sois la bienvenue, charmante Flavie ! :pompom: :dreamteam:
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Juil - 10:03
Bienvenue parmi nous Flavie ! Bon courage pour terminer ta fiche !
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Juil - 10:21
La bienvenue ! :pompom:
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Juil - 10:36
Merci à vous quatre !
Anne, c'est avec plaisir :angel:
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Juil - 14:44
Bienvenue parmi nous :iheartu: Excellent choix d'avatar ! J'approuve ! Wink.

"elle attribue à son prince charmant les traits des héros de ses romans favoris" J'espère qu'elle ne sera pas aussi déçue que Madame Bovary ahem. Bref c'est un personnage qui promet d'être très intéressant Very Happy

Bon courage pour la fin de ta fiche, au plaisir de se retrouver en rp !
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Juil - 18:30
Merci Gaspard ! :eyes:
Effectivement, la désillusion risque malheureusement de faire partie de son quotidien :mdr:
avatar
Olympe de La Trémoïlle
belladone
Pseudo : Irina/Wild Concerto
Multi-compte(s) : Émile Maupin
Célébrité : Sarah Bolger
Crédits : Typocampe
Messages : 185
Points : 65

Âge : 20 ans.
Rang : Marquise de Listenois
Métier : Dame d'atours de Mademoiselle, herboriste à ses temps perdus.
Situation matrimoniale : Mariée à Alexis de Bauffremont.



Lun 23 Juil - 22:53

Félicitations !

bienvenue à la cour de France
Que dire, quelle jolie fiche! ET HOLLIDAAYYYYYY QUOI :cute: J'aime beaucoup ce que tu as fait de Flavie, une rêveuse quelque peu idéaliste sans en faire une cruche non plus Wink Bref, j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire et au plaisir de te croiser en RP! Very Happy
Bravo, tu es le bienvenu à Paris ! Tu peux maintenant aller recenser ton métier si tu en as un. Une fois cela fait, tu vas pouvoir créer ta fiche de liens et ta fiche de rp. D’ailleurs, tu peux dès maintenant commencer à rp ! Tu peux rechercher un partenaire par ici. Amuse-toi bien parmi nous !
avatar
Invité
Invité
Mar 24 Juil - 0:17
Merci beaucoup ! :olala:
C'est partiii :uni:
avatar
Marion Lalézarde
empoisonneuse en herbe
Pseudo : Typocampe
Multi-compte(s) : Gabrielle, Hector, Augustina et Roland
Célébrité : Ashley Madekwe
Crédits : Typocampe
Messages : 170
Points : 25

Âge : 29 ans.
Métier : Apothicaire bien qu'on la dise aussi empoisonneuse et faiseuse d'anges.
Situation matrimoniale : Célibataire.



Mar 24 Juil - 9:57
Tu as été plus rapide que ton ombre !

Même pas le temps de te souhaiter dignement la bienvenue ! :iheartu:

Ton personnage est merveilleux et ton avatar fantastique ! J'ai hâte de le voir évoluer parmi nous ! :olala:
avatar
Invité
Invité
Mar 24 Juil - 10:38
Je ne perds pas de temps :hihi:
Merci beaucoup Marion ! :iheartu:
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Coupe des 4 maisons
» Avec la lettre | L |
» Flavie J. Devereaux - Sometimes we would like to leave far away from everything, to escape, to dream a little ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D'Ombre et Lumière :: 
Où règne Dame Fortune
 :: Buvons pour oublier :: V2 :: Fiches de présentation
-