AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Forum en cours de refonte,
passez souvent nous voir pour découvrir surprises et nouveautés !

 Un poète parmi les roses * Charles

avatar
Invité
Invité
Dim 15 Juil - 1:19

Un poète parmi les roses
Le temps était beau et chaud en cette journée, particulièrement pour un mois d'Avril et depuis qu'elle était levée, Isabelle rêvait de s'éclipser du service de la reine aussitôt que possible de sorte à aller profiter des jardins, bien que Monsieur Le Nôtre ne les ai pas encore achevé. Il lui tardait de pouvoir quitter la reine et les espagnoles qui ne cessaient de parler dans cette langue qu'Isabelle ne comprenait pas, l'excluant de fait quand elle était pourtant celle qui, parmi elle, attirait tout les regards à la cour. Parce qu'elle était française, peut-être, plus jolie que la reine, moins sotte aux goûts de ces nobles et bien moins ridicule.

Comme elle achève ses notes de harpes, la jeune femme se presse auprès de la reine qui la fait venir, l'appelant dans cet espagnol qu'elle n'aime pas, mais elle fait comme si. S'inclinant devant la reine, la jeune femme se trouve congédiée par cette dernière, pour rester avec ses nains, son chocolat et ses petites espagnoles. Bien. Isabelle y voit l'occasion de sortir, donc, aux jardins et elle ne se fait pas prier de ce fait pour quitter cette compagnie désagréable et glisser dans les couloirs du château, très rapidement alors qu'elle redoute d'y faire lune rencontre déplaisante. Monsieur du Plessis, par exemple, serait une rencontre fort désagréable pour elle et ce d'autant plus que cette fois elle ne pourrait prétendre être en train de se rendre au service de la souveraine, quoiqu'elle pourrait toujours inventer qu'elle devait aller chercher une noble ou une autre.

Rejoignant les jardins sans encombres cependant, la jeune femme peut rapidement se promener dans ces derniers sans être inquiété, comme Monsieur du Plessis doit être au château, à moins qu'il ne s'en soit absenté aujourd'hui. Peu lui importe tant qu'il ne lui tourne pas autour, il peut bien faire ce qu'il veut. Le souvenir détestable de ses mains sur elle ne manque pas de la gêner, encore et elle secoue la tête pour ne plus y penser.

Se pensant seule, la jeune femme tourne à l'angle d'un bosquet pour s'isoler et sursaute légèrement quand elle croise la route d'un visage qui ne lui est pas vraiment inconnu, comme elle l'a déjà vu auprès de Monsieur le frère du roi. Isabelle ne s'attendait, cependant, pas à être ainsi surprise et espère ne pas l'avoir importuné.

«- Pardon, je ne savais pas que vous étiez là...» s'excuse-t-elle alors.
 
AVENGEDINCHAINS
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les roses poussent parmi les épines. — Proverbe Latin. [Braise Valentine/Joy Yoon]
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» Haiti parmi les 22 pays les plus menaces par la securite alimentaire
» AVANT PROJET DE LOA DU SENATEUR FETICHEUR MOISE JEAN CHARLES !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D'Ombre et Lumière :: 
Où règne Dame Fortune
 :: Buvons pour oublier :: V2 :: Postes RP
-