AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige

Anonymous
Invité
Invité
Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Dim 17 Juin - 1:12

Jean Louis Lully

Les notes pour remplacer les mots
Prénom(s) : Jean Louis ; Un nom qui dérive de son père, le musicien s'en amuse souvent ◆ Nom : Lully ; Héritage bien heureux de monsieur Jean Baptiste Lully, son père ◆ Surnom : Le ser musicien ; un surnom qu'il traîne depuis l'obtention de son titre. Jean à coutume de l'évoquer avec repartie puisqu'il y est souvent renvoyé. Malgré les dires, son titre ne le soumet pas à l'envie de changer ce qu'il est pour quelques courbettes ! ◆ Date de naissance : 4 Août 1664 ◆ Âge : Vingt et un ans ◆ Orientation sexuelle : Hétérosexuel, mais il ne s'arrête pas à cette nature. C'est un curieux, le genre libre et amoureux des belles choses ! ◆ Situation matrimoniale : Célibataire, il enchaîne les relations auprès de femmes plus belles les une que les autres.. On le dit féru du bon goûts en la matière (Fidèle avec ses conquêtes, malgré sa nature volage). Le musicien ne résiste pas longtemps à la vu d'une jouvencelle qu'il souhaite ravir.. Son talent pour le charme est inégalable et jalousé par ses frères.. ◆ Métier : Musicien et compositeur, surintendant de la musique du roi. Acquis d'un titre de noblesse offert comme récompense pour service rendu. Dans sa famille la musique est une affaire qu'on ne néglige pas. Jean oeuvre sur les différents champs libres de sa profession comme chef d'orchestre, parolier et metteur en scène. ◆ Religion : Catholique ; son seul dieu est la musique ! ◆ Groupe : Jupiter ◆ Célébrité : Raphael Personnaz ◆ Crédits : Nucleore.
Pardonnez-moi, je cherche à me rendre dans les jardins, le roi y organise ce soir une fête superbe mais avec tous ces déménagements, je suis totalement perdue quelque soit le lieu où je me trouve ! Pourriez-vous m'aider mon cher ? Comment pourrait-je dire non. Je voit que madame s'intéresse aux choses de l'art ? C'est un trait appréciable. Prenez donc mon bras que je vous conduise à la fête.. Je n'aimerait pas arriver en retard à mon propre concert ! Merci ! Je ne saurais vous exprimer toute ma reconnaissance. Mais, vous qui m'êtes d'une aide si précieuse, saurez-vous me dire où je puis trouver quelqu'un capable de m'aider dans une affaire délicate ? Gabriel de La Reynie s'est montré si zélé qu'il nous a assurément privé de certains services que ces diables pouvaient nous rendre. Vous levez le voile sur vos intentions.. Je connais bien les personnes qui pourrait régler votre compromis. Mais souffrez donc de ma présence encore un moment, les affaires peuvent attendre.. *Ses doigts effleurent à son tour le visage de la jouvencelle* D'ailleurs, en parlant de service, vous me semblez des plus agréables... Peut-être pourriez-vous m'en rendre un ? S'il consiste à vous résister madame, je ne puis vous faire de promesse.


Sa main souillée d'encre dépose quelques notes sur cinq lignes. Debout devant sa table de billard où il écrit, il tend une main distraite vers son verre, boit une gorgée de liquide pourpre, et continue. Il n'arrête pas, il écrit, dodeline de la tête parfois, bat la mesure souvent, boit encore, chantonne à voix basse. Sa main glisse, court sur la portée, il lui donne une fonction, une vie, une existence qui était enfermée dans sa tête. Il la délivre à coup de traits fin, d'encre noir. Mais c'est surtout un regard obscur, sévère qui se trouve sur son front. Une inspiration grave, religieuse. Les notes veulent s'échapper alors il les guide vers le papier, de l'éternité du Père à celle des hommes. Il passe ses doigts tachetés dans ses cheveux blonds-gris entremêlés de sa folle inspiration, faisant apparaître dans le même geste une marque obscure sur son front. Et puis tout à coup, point final, trait ultime.

Il lève les bras vers le ciel en riant et tourne sur lui-même, sublime d'un sourire d'enfant triomphant. Il prend dans ses mains tâchées le papier devenu partition, la lit dans un sourire tout en marchant vers le vieux clavecin. L'inspiration a disparu, il respire la vie, l'amour alors qu'il s'assoit devant le clavier et fait résonner les premières notes qu'il ne regarde même pas. C'est parfait. Ses doigts poursuivent les notes qui s'élancent dans l'air, voyagent. Tout à coup, Catherine cour près de son frère, tenant dans ses mains une petite fiole. Elle rage, s'impatiente et peste ; Si Louis tombait malade, père et mère seraient triste. Louis referme brusquement la porte qu'elle manque de se prendre en pleine figure ! Catherine frappe le sol du pied. Sale petit... Elle pouvait entendre le gloussement de son frère derrière la porte et poussa un soupir agacé. Ouvre-moi !! Elle serra le poing, retint un juron qui n'aurait pas plu à leur mère.

Louis esquissa un rire. Il n'aimait pas être dérangé. Père malade, il s'avait que Catherine redoutait la maladie chez ses frères, mais s'en fichait. Il était le dernier espoir des Lully, celui qui n'était pas mort, non déchue, ou en prison. Il avait obtenu un titre, une frivolté qui l'amusait.

Porte verrouillée, son esprit s'envole, Louis s'avachi sur son bureau qu'il ne prend plus la peine de ranger. La musique reprend, persiste dans sa tête comme des tons effrénés. Et soudain, une explosion de joie, tout lui appartient ! Des bruits de pas précipités dans la cage d'escalier. Madame sa mère gagne l'entrée de l'antre, accompagnée de Catherine. Elle hausse un sourcil lorsque la porte s'ouvre sur un homme aux joues rouges. Louis cessez cette mascarade ! Vous allez attraper la mort ! Le musicien rit, s'exalte. Madame sa mère tiens le même discours qu'à son frère avant qu'il ne soit déchu de son héritage. Mais il s'en moque, lui seul à été promu au même rang que monsieur son père. La musique n'attend pas mesdames, jamais... à ses mots, il attrape la fiole de Catherine et referme la porte sur elles. Mère et fille se regarde, hébétée. Comme après l'apparition d'un fantôme..
Pseudo : Agnès ◆ Âge : Toujours le même ! ◆ Trouvaille du forum : Aglaé là dit à Jean. ◆ Avis sur le forum : Un contexte qui fourmille d'inspiration et de personnages géniaux  :lick:   ◆ Le mot de la fin : Pouette ? ◆ Rang souhaité : L'insolent prodige
Anna Belle
Anna Belle
plume menteuse
Pseudo : Typocampe
Célébrité : Sophie Skelton
Crédits : Typocampe
Messages : 458

Âge : 24 ans
Métier : Faussaire, elle produit de faux documents. Un peu actrice, elle vous persuadera de leur véracité.
Situation matrimoniale : Célibataire et, d'après ce que l'on dit, ce n'est pas prêt de changer si elle ne fait pas rapidement quelques efforts en ce sens.

Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Qfuo

Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Dim 17 Juin - 1:21
REBIENVIENDUUUE !!

Hâte de voir ce que tu vas en faire :3
Anonymous
Invité
Invité
Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Dim 17 Juin - 1:39
Merciiiii Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige 57071975

J'espère vous faire honneur madame ! :cil:
Anonymous
Invité
Invité
Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Dim 17 Juin - 7:46
Re bienvenue parmi nous ! Curieuse de lire cette fiche, bon courage pour terminer ! :rp:
Anonymous
Invité
Invité
Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Dim 17 Juin - 8:37


Amuse-toi bien avec ce nouveau perso, Aglaé ! cheers :dreamteam: :cutelove:
Anonymous
Invité
Invité
Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Dim 17 Juin - 8:39
DE LA TESTO YOUHOUHOU 8D

entre bons musiciens il nous faudra un lien, évidemment <3 :P
Angélique de Lestrange
Angélique de Lestrange
comtesse des coeurs
Pseudo : Elynore
Multi-compte(s) : aucun pour le moment
Célébrité : Sarah Gadon
Crédits : Typocampe
Messages : 188

Âge : 35 ans
Rang : Comtesse de Lestrange
Métier : Noble
Situation matrimoniale : Mariée et mère de trois enfants

Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Tumblr_nbltkaZXqU1rhjaxao4_250

Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Dim 17 Juin - 10:52
Lullyyyyyyy

Amour sur toi trop coollll

_________________

Comtesse des Coeurs
Anonymous
Invité
Invité
Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Dim 17 Juin - 19:45
Grand dieu ! d'aussi belles dames pour m'accueillir.. vous me faite rougir de plaisir :luv:

Isa -> En tout bien tout honneur, bien sûr.. :pervy: La musique est une chose sérieuse.. :anana:

(Merci les loulous !)
Anonymous
Invité
Invité
Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Lun 18 Juin - 11:44
Ohh re-bienvenue ! Ton personnage m'a l'air fort prometteur ! :eyes:
Anonymous
Invité
Invité
Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Lun 18 Juin - 23:13
Merci Anne :cil:
Louise du Mirail
Louise du Mirail
rouge colombe
Pseudo : Typocampe
Célébrité : Jessica Clark
Crédits : Typocampe
Messages : 641

Âge : 24 ans.
Rang : Comtesse du Mirail.
Métier : Auteure de contes et de fables, elle tient un salon littéraire à Paris.
Situation matrimoniale : Veuve.

Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Tumblr_p8zax2RWrN1w755y6o3_540

Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Mar 19 Juin - 9:40

Félicitations !

bienvenue à la cour de France
Ah ce brave petit ! :iheartu:

Bravo, tu es le bienvenu à Paris ! Tu peux maintenant aller recenser ton métier si tu en as un. Une fois cela fait, tu vas pouvoir créer ta fiche de liens et ta fiche de rp. D’ailleurs, tu peux dès maintenant commencer à rp ! Tu peux rechercher un partenaire par ici. Amuse-toi bien parmi nous ! Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige 2510646787
Contenu sponsorisé
Jean Louis Lully ◆ L'insolent prodige Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Les Artistes [8/9]
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» Men sa li lot kote - Lettre ouverte a Jean Bertrand ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D'Ombre et Lumière :: 
Où règne Dame Fortune
 :: Buvons pour oublier :: V2 :: Fiches de présentation
-