AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Nous sommes en avril 1672.
La Cour est actuellement installée à Saint-Germain-en-Laye.

Event 1 : Les plaisirs de la fête.
Une fête somptueuse a lieu en ce moment à Versailles ! Il faudrait être fou pour manquer cela !

 Anne Charlotte de Cransac ◆ que la plume renverse le fer.

avatar
Anne de Cransac
cruelle innocente
Pseudo : Queen of fireflies
Célébrité : Hailee Steinfeld
Crédits : Poison Ivy
Messages : 95
Points : 30

Âge : 18 ans
Rang : Noble, fille du très riche Marquis de Cransac
Métier : Courtisane, à la recherche d'un bon parti
Situation matrimoniale : Jeune femme à marier pour le plaisir de son père



Jeu 24 Mai - 16:02

Anne Charlotte de Cransac

nulla certior custodia innocentia, nulle protection aussi sûre que l'innocence
Prénom(s) : Anne Charlotte. ◆ Nom : de Cransac. ◆ Surnom : Marquise de Cransac, son père étant de rang noble, il est le Marquis de Cransac. ◆ Date de naissance : 4 mai 1654. ◆ Âge : 18 ans. ◆ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. ◆ Situation matrimoniale : Jeune femme à marier dans un bon parti, elle espère cependant intimement trouver un homme qui saura combler son cœur. ◆ Métier : Fille du Marquis de Cransac, elle est une courtisane du Roy. ◆ Religion : Catholique. ◆ Groupe : Saturne. ◆ Célébrité : Hailee Steinfeld. ◆ Crédits : Poison Ivy.
Pardonnez-moi, je cherche à me rendre dans les jardins, le roi y organise ce soir une fête superbe mais avec tous ces déménagements, je suis totalement perdu quelque soit le lieu où je me trouve ! Pourriez-vous m'aider ma chère ? Le chemin est simple, il vous suffit de suivre votre route, tout droit, et dans quelques instants vous arriverez dans une large galerie ouverte, les jardins se présenteront face à vous. Merci ! Je ne saurais vous exprimer toute ma reconnaissance. Mais, vous qui m'êtes d'une aide si précieuse, saurez-vous me dire où je puis trouver quelqu'un capable de m'aider dans une affaire délicate ? Gabriel de La Reynie s'est montré si zélé qu'il nous a assurément privé de certains services que ces diables pouvaient nous rendre. Je suis navrée de vous répondre Monsieur, mais ce gentilhomme m'est inconnu. Je ne puis malheureusement pas vous apporter mon aide. D'ailleurs, en parlant de service, vous me semblez des plus agréables... Peut-être pourriez-vous m'en rendre un ? Anne se retire, tout en inclinant sa tête. Allons Messire, je vous en prie. On m'attend dans mes appartements, je me dois de partir. Je vous souhaite une agréable soirée en compagnie de Sa Majesté le Roy.
Pour l'histoire de votre personnage, nous vous demandons un minimum de 400 mots. Bonne rédaction !


4 mai 1654.

De la chambre maternelle se dégageait des cris de douleur depuis une nuit déjà. En contre bas, au Salon principal, le Marquis Philippe de Cransac faisait les cents pas. Sa femme, Marie de Cransac, allait mettre au monde, du moins il l'espérait, un fils. Son premier fils. L'impatience était grande, et les hurlements intempestifs de son épouse commençait à l'exaspérer. Pourquoi les femmes sont elles toujours obligées de faire autant de bruit ? Une femme de maison se présenta enfin à lui, la mine déconfite, lui annonça la venue du nouveau-né. Il était temps, Philippe ne tenait plus en place. Il grimpa rapidement les escaliers et déboula sans prévenir dans la chambre de son épouse. Sans se préoccuper d'elle, il s'approcha vivement du berceau, découvrant le joli minois de son premier fils... fille. Il poussa un soupir d'exaspération, et n'accorda même pas à regard à Marie de Cransac. Il sorti, claquant la porte derrière lui.


2 octobre 1662.
Anne Charlotte avait été enfermée dans sa chambre depuis la fin de la matinée. Elle n'avait pas réellement compris pourquoi, pour une fois, elle s'était bien tenue, et elle avait même appris sa leçon de lecture. Personne ne souhaitait lui expliquer la raison de son enfermement dans sa petite chambre tapissée de rose et de bleu. Elle se tenait, assise là, derrière la porte de sa chambre, l'oreille collée contre cette dernière. Les vas et viens se faisaient sans cesse, et elle distinguait parfaitement les pas des servantes à ceux des domestiques de son père. Elle appela trois fois, précisément, demandant qu'on lui ouvre. Rien à faire. Elle poussa un large soupir, se laissant glisser sur le dos sur le sol froid de sa chambre. Les yeux vers le plafond, elle entrepris, comme à son habitude, de compter une par une les tâches d'humidité présentent autour des poutres. 15...16...17... et tout à coup, plus rien.
Elle sursauta lorsque Marie, sa gouvernante, lui secoua l'épaule. « Mademoiselle, Mademoiselle, il faut vous éveiller. Il y a eut un incident. » sa voix se fendit en deux à ses derniers mots. Douteuse, Anne se redressa, les cheveux encore en bataille de sa sieste imprévue. Elle suivit alors Marie, qui d'un pas rapide la pressait vers la chambre de sa mère. Le silence régnait dans la pièce, elle aperçut, derrière un paravent, le corps de sa défunte mère sur le lit, de larges tâches de sang sur ses jupons. Elle eut un mouvement de recul, par dégoût, ou par peur. Mais la voix de son père, grondante derrière elle, la rappela à l'ordre sur l'instant.  « Vas embrasser ta mère Anne Charlotte, et remercie la pour le frère qu'elle nous a offert avant son départ. » La petite fille ne comprenait pas, elle s'approcha effrayée du corps gisant de sa génitrice. Elle ne pouvait décrocher son regard des tâches de sang sur les draps, elle comprendra plus tard qu'elle était morte en couches.
Au bord de lit se tenait un berceau, flambant neuf. Un petit corps blanc s'ébattait à l'intérieur, les yeux mi-clos. Elle n'osa pas le regarder plus longtemps, son frère, Jean Philippe, paraissait si fragile.


1er janvier 1666.
Elle n'avait pas eu le choix. On l'avait précipitée dans ce carrosse, sa gouvernante à ses côtés. Son père avait été ferme, il ne souhaitait plus la voir ici. Il la disait difficile, au tempérament problématique. Pourtant, Anne Charlotte avait appris à se taire. Le silence était sa profession. Elle laissait les mots violents s'abattre sur elle sans riposter, ce qui avait d'ailleurs le don d'énerver son paternel. Même lorsqu'il la battait, elle savait tenir sa langue, ne pas crier. À 12 ans, elle avait appris la dignité.
L'arrivée dans un Couvent, non loin de Paris l'avait totalement assommée. Les premiers temps, elle n'osait même plus manger. Sa liberté autrefois permise lui avait été enlevée. Elle regrettait les moments passés avec son ami, Charles, à caresser les chevaux de son père. La vie ecclésiastique la menait à sa perte. Les journées, rythmées par les cloches, le silence, et les cours lui martelaient les nerfs. Elle continuait cependant à rester silencieuse, la colère ne pouvait sortir. Le seul réconfort qu'elle avait était la visite mensuelle de son petit frère, qu'elle chérissait de tout son cœur. Il s'avérait être le seul allié qui lui restait ici bas. Son père, Monsieur le Marquis, ne désirait même plus la voir. Elle ne comprenait pas pourquoi, sans doute rappelait elle trop sa mère, qu'il n'avait sans doute jamais aimé. Pour Anne, son père avait été bien trop content de la mort de sa mère. En effet, cette dernière amenait sans doute trop de gaieté au sein de la demeure. Philippe de Cransac, lui, préférait la platitude de la vie et le mépris du monde.
Au sein du couvent, Anne appris tous les rudiments que doivent connaître une jeune femme. Un peu de lecture, quelques heures de calcul, de l'histoire mais pas trop. Anne avait compris que pour être une bonne femme, il fallait être une femme sotte. Malheureusement pour les nonnes, Anne passait énormément de temps à la bibliothèque du couvent, et elle engendrait autant qu'elle pouvait, les livres et leur savoir. Ils étaient à vrai dire, son seul échappatoire.


13 août 1669.
Son père était venu la voir. La première fois depuis plus de trois ans. Trois longues années d'ignorance et de mépris. Elle avait appris sa venue la veille, les nonnes l'avaient invitée à choisir une tenue, une robe plus sophistiquée. Anne l'avait très vite reconnu, le dos tourné, son habit rouge et ocre, très luxueux. Le Marquis était très riche, il avait fait fortune dans le commerce, notamment avec les Provinces Unies. La famille de Anne possédait deux gros navires marchands, mais Anne ne connaissait pas l'ampleur de leur richesse. Elle savait sa dot importante, et elle compris rapidement, ce que son paternel était venu lui demander, ou plutôt lui recommander. « Eh bien ma fille, j'espère que vous prendrez plus en féminité dans les années à venir, ce n'est pas comme ceci que vous gagnerez une maison. » Le ton était donné dès le départ. Il est vrai qu'à cette époque, Anne n'était pas bien grasse, et les maigres portions du couvent n'aidaient sans doute pas. Il lui pris le bras avec assurance, et se mis à déambuler avec elle autour du cloître du couvent. « Voyez-vous ma fille, les affaires vont bien. Mais elles iraient encore mieux si vous vous trouviez une famille. Malheureusement, je n'ai pas le temps de m'en occuper. Un bon parti n'est pas simple à trouver en ces temps. C'est pour cela que je vous enverrai à Versailles à l'aube de vos dix-huit ans. Trouvez un époux, et pour une fois, faites moi honneur. » Elle ne pris pas le temps de protester, déjà son père enchaînait. « J'ai pu parlé au Roy, et Sa Majesté, dans son entière bonté a bien voulu me faire grâce de ce cadeau. Vous allez pouvoir rejoindre rapidement sa Cour, et je l'espère, l'honorer pour notre famille. Il m'a promis qu'il vous trouverait un bel époux. Bien entendu, vous n'irez pas seule, quelques domestiques seront à votre service, et tenez en gage de paix entre vous et moi, je vous offre deux de mes plus beaux chevaux ! J'espère de tout cœur, que vous me ferez honneur. » Son père avait choisi son destin, à nouveau. Elle devait se marier, et au plus vite sans doute, pour éviter les foudres de son paternel. Son innocence et sa pureté allait sans doute plaire à de nombreux gentilshommes, mais elle devait trouver une belle maison, même si au fond d'elle, elle rêvait plus d'un amour éternel. Elle avait peur de vivre ce que sa mère avait pu vivre avant elle.


23 septembre 1671.
C'était le grand jour. Aucune valise n'avait été faite, tout l'attendait sur place, dans ses nouveaux appartements, à Versailles. Le chemin entre le couvent et Versailles lui avait paru très long. Le jour tombait à peine lorsqu'elle aperçut l'immense palais doré. Les lanternes éclairaient l'avenue sur laquelle le carrosse progressait. Quelle ne fut pas la surprise lorsqu'elle vit l'immensité de ses appartements. Elle compris alors rapidement l'amitié qui devait sans doute lier le Roy et son propre père. Les bons comptes font les bons amis. La richesse impressionnante de son paternel permettait en effet de financer certaines campagnes militaires de la royauté. Anne de Cransac obtint alors une place importante à la Cour de France malgré son jeune âge. Le Roy la surveillait, et la gâtait. Sa beauté innocente lui permis de s'offrir les faveurs de quelques gentilshommes, mais pour l'instant aucun ne l'intéressait réellement. Elle savait qu'elle devait se méfier, sa jeunesse et sa dot importante faisait d'elle une proie facile pour les hommes malveillants. Elle appris rapidement à se méfier de tous, et de jouer de sa position en sa faveur.
Versailles était devenu pour elle un terrain à la fois de jeu, mais aussi de danger. Elle avait besoin de se trouver des alliés, des fidèles amis, mais surtout un mari.

Pseudo : Queen of fireflies. ◆ Âge : 19 ans. ◆ Trouvaille du forum : hasard. ◆ Avis sur le forum : pour m'y être inscrite c'est que j'en ai apriori une très bonne impression ! ◆ Le mot de la fin : bisou ? ◆ Rang souhaité : cruelle innocente
avatar
Guilhem de Gassion
diable béarnais
Pseudo : Antiva.
Multi-compte(s) : Diane de Villancourt
Célébrité : Joshua Sasse.
Crédits : Typocampe.
Messages : 198
Points : 30

Âge : vingt-sept ans.
Rang : Noble, Comte de Gassion, fils d'un maréchal de France.
Métier : Brigadier dans le régiment des Mousquetaires du Roi.
Situation matrimoniale : Célibataire, trop jeune pour se fixer.

Jeu 24 Mai - 17:30
Bienvenuuue toi ❤️
Quelle jolie petite créature ! Et excellent choix d'avatar - dès que je suis sur le PC je regarde cette fiche :cil:

En tout cas, si tu as besoin d'aide n'hésite pas :)
avatar
Tristan du Mesnyl
la girouette
Pseudo : Toto
Célébrité : Aitor Luna
Crédits : Toto
Messages : 813
Points : 35

Âge : 32 ans
Rang : Chevalier
Métier : Responsable des Jardins du Château
Situation matrimoniale : Célibataire



Jeu 24 Mai - 17:39
Sois la bienvenue, jolie petite Anne ! cheers :iheartu: :pompom:
avatar
Anne de Cransac
cruelle innocente
Pseudo : Queen of fireflies
Célébrité : Hailee Steinfeld
Crédits : Poison Ivy
Messages : 95
Points : 30

Âge : 18 ans
Rang : Noble, fille du très riche Marquis de Cransac
Métier : Courtisane, à la recherche d'un bon parti
Situation matrimoniale : Jeune femme à marier pour le plaisir de son père



Jeu 24 Mai - 17:40
Moooh merci beaucoup vous deux ! Hâte hâte de commencer le RP :iheartu:
avatar
Violaine de Dampierre
la rose de dampierre
Pseudo : Clochette
Célébrité : Caitriona Balfe
Crédits : Typocampe
Messages : 264
Points : 30

Âge : Trente-cinq ans
Métier : Gestion du domaine horticole de Dampierre
Situation matrimoniale : Veuve



Jeu 24 Mai - 17:54
Bienvenue parmi nous jolie demoiselle !

_________________

 
For I'm under your spell, your taste and your smell.
    You're the wishes I make and the chances I take.
    Make no mistake...

       
avatar
Diane de Villancourt
croqueuse de diamants
Pseudo : Antiva.
Multi-compte(s) : Guilhem / Esmée
Célébrité : Jodie Comer.
Crédits : Typocampe.
Messages : 105
Points : 30

Âge : 22 ans.
Rang : Roturière, élevée grâce à l'art de l'amour et à son ambition vorace.
Métier : Courtisane, elle revendique sa liberté.
Situation matrimoniale : Si son corps est son outil, son coeur n'appartient à personne.

Jeu 24 Mai - 18:52

Félicitations !

bienvenue à la cour de France
Quel joli personnage :cil:
L'histoire d'Anne est particulièrement touchante, j'ai beaucoup aimé te lire et j'ai vraiment hâte de te voir en RP. :eyes:

Bienvenue en tout cas :iheartu:

Bravo, tu es le bienvenu à Paris ! Tu peux maintenant aller recenser ton métier si tu en as un. Une fois cela fait, tu vas pouvoir créer ta fiche de liens et ta fiche de rp. D’ailleurs, tu peux dès maintenant commencer à rp ! Tu peux rechercher un partenaire par ici. Amuse-toi bien parmi nous !
avatar
Invité
Invité
Jeu 24 Mai - 20:03
Bienvenue dans le coin avec ce personnage qui promet de jolies choses :**:
Curieuse de le découvrir en RP :cute:
avatar
Hector de Lestrange
enfant d'apollon
Pseudo : Typocampe
Multi-compte(s) : Gabrielle, Augustina, Roland et Marion
Célébrité : David Berry
Crédits : Typocampe
Messages : 591
Points : 55

Âge : 31 ans.
Rang : Chevalier, un mot dénué de sens - couché sur le papier -, de Lestrange.
Métier : L'oisiveté nobiliaire laisse libre court à sa plume de poète.
Situation matrimoniale : Enchaîné à une femme par le lien sacré du mariage.



Jeu 24 Mai - 21:49
Bienviendue avec un peu de retard ! :foxhug:

Tu as été trop rapide pour moi ! :lick:
avatar
Anne de Cransac
cruelle innocente
Pseudo : Queen of fireflies
Célébrité : Hailee Steinfeld
Crédits : Poison Ivy
Messages : 95
Points : 30

Âge : 18 ans
Rang : Noble, fille du très riche Marquis de Cransac
Métier : Courtisane, à la recherche d'un bon parti
Situation matrimoniale : Jeune femme à marier pour le plaisir de son père



Jeu 24 Mai - 22:01
Merci beaucoup ! :iheartu:
avatar
Alix de Saint-Aignan
la belle aux milles intrigues
Pseudo : Maeva
Multi-compte(s) : Emmanuel de Carcassonne
Célébrité : Nora Arnezeder
Crédits : Typocampe.
Messages : 401
Points : 160

Âge : 27 ans
Métier : Espionne pour Nicolas de la Reynie
Situation matrimoniale : Célibataire



Ven 25 Mai - 20:33
Bienvenue!! Ton personnage est adorable!

_________________
  

Une femme d'esprit est un diable en intrigue...

 
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La plume du paon... ( autodérision )
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Une nouvelle voie...(Privé Plume de colombe)
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D'Ombre et Lumière :: 
Visages barbouillés de fards
 :: Le registre des naissances :: Fiches validées
-