AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 Soldats

avatar
Deus Ex Machina
Compte fondateur
Messages : 63

Dim 8 Oct - 16:58

Soldats, la sécurité de Paris

à la cour des miracles
Durant longtemps, la sécurité de Paris reposait entre les mains incompétentes du Prévôt de Paris, représentant de l'Ordre et de la Justice, qui avait sous ses ordres la maréchaussée. La maréchaussée, et il faut le savoir, était souvent bien plus à craindre encore que la pègre elle-même, il y régnait la flemmardise et la corruption. Toutefois, à présent que Gabriel de La Reynie est à la tête de la police parisienne, qui ne dépend plus du Prêvôt de Paris, il a à coeur de remédier à cela. Il a donc augmenté les effectifs et les salaires, imposant en retour des compte-rendus journaliers ; une bonne résolution qu'il espère définitive. De même, il fait rémunérer les hommes du guet.

Postes au Châtelet

◆ Commissaire "ancien" : 1/1 poste libre.
◆ Commissaires : 20/20 postes libres.

Postes au Guet

◆ Le chevalier du guet : 0/1 poste libre.
Laurent de Noailles
◆ Hommes du guet : 10/10 postes libres.

A côté de cela, le nouveau lieutenant général de la police parisienne a naturellement sous ses ordres la police (oui oui). Alors, pour être tout à fait franche avec vous, nous n'avons pas réussi à retrouver la hiérarchie au sein de la police du Roi, et nous avons donc repris celle que nous connaissons aujourd'hui, quoi qu'en la simplifiant.

Postes au sein de la police du roi

◆ Commissaire général : 1/1 poste libre.
◆ Inspecteurs de police : 9/10 postes libres.
Arsène Rabier (PV)
◆ Commissaires de police : 10/10 postes libres.
◆ Brigadiers de police : 19/20 postes libres.
Justin (Manon) d'Adriac

Soldats, la sécurité du roi

à la cour des miracles
Il existe de multiples régiments où s'applique la hiérarchie ci-dessous, les Gardes Françaises, la Garde Ecossaise, la Garde de Suisses, la Garde des Cent-Suisses, la Garde de la Porte, les Gardes du Corps du Roi et nous en passons sans doute. Mais il est important à savoir que l'ensemble de ses compagnies sont assignée à la sécurité du roi, de sa famille, de sa cour et de sa résidence.

Grade militaire

◆ Capitaine-Lieutenant : Si la charge de capitaine est tenue généralement par le roi, le capitaine-lieutenant, dit "Capitaine", commande à la compagnie en absence de son royal supérieur hiérarchique. C'est à lui que revient la charge d'assigner des missions à ses hommes.
◆ Sous-Lieutenant : La fonction du sous-lieutenant est d'assister le capitaine-lieutenant dans ses fonctions afin de l'aider à remplir l'entière charge de ses fonctions, il peut être sa voix en son absence et pourra même le remplacer au besoin.
◆ Enseigne : S'il est officier, souvent grâce à son rang, sa principale mission est de porter le drapeau du roi, quand les circonstances rendent la chose nécessaire.
◆ Cornette : A l'instar de l'enseigne, l'officier cornette est pour sa part chargé de porter l'étendard propre à sa compagnie.
◆ Maréchal du logis : Si les postes d'officiers, cité ci-dessus, sont réservés aux nobles de naissance, les hommes de naissance plus modeste peuvent prétendre, eux aussi, à devenir maréchal du logis, un échelon qui les place à l'égal de l'enseigne et de la cornette de leur compagnie et leur donne une certaine autorité par rapport à leurs inférieurs.
◆ Brigadiers : Soldats méritants de toute naissances peuvent prétendre à devenir brigadiers, un échelon hiérarchique intermédiaire.
◆ Colonel : Égaux des brigadiers, c'est un poste auquel seul un noble pourrait pourtant prétendre.
◆ Soldat : Avant d'avoir prouvé sa valeur au sein de sa compagnie, il est d'usage d'être simple soldat, soumis à l'autorité de tous. Certains ne seront pourtant jamais plus que cela.

Aussi, chaque compagnie possédait son propre aumônier, afin d'assurer les services liturgiques, un fourrier, chargé de l'intendance, un apothicaire, pour soigner les blessés et les malades, un sellier ainsi qu'un maréchal-ferrant pour veiller au bon entretien des montures quand il y en a. Si ils ne sont pas considérés comme des soldats, vous êtes tout à fait libre de les interpréter.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» Bibliographie batailles / soldats / art
» Martelly et ses soldats de plomb...
» les soldats de Napoléon défaits par les poux...
» soldats americain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D'Ombre et Lumière :: 
Sous son règneSous son règne
 :: La table des lois :: Annexes
-