AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 Le Cirque de Russie | Lyanna

avatar
Adam Beaucieux
Hibou
Pseudo : Hippocampe
Multi-compte(s) : Manon, Blaise et Victoire
Célébrité : Sam Heughan
Crédits : Hippocampe
Messages : 188

Âge : 31 ans
Rang : Moins que rien
Métier : Proxénète
Situation matrimoniale : Amant



Mar 12 Déc - 8:46

Le Cirque de Russie.

Lyanna et Adam
Cela faisait trois semaines que Lyanna et Adam s'étaient redécouvert. Adam s'en était d'abord énormément voulu d'avoir ainsi céder à ses pulsions, surtout auprès d'elle qui n'était encore qu'une enfant avant leur étreinte. Mais les nuits qui avaient suivi, elle avait été présente. Elle était chaque soir revenue et chaque nuit elle les avait passé dans ses bras. Il avait fini par admettre que pour agir ainsi elle devait l'aimer autant que lui l'aimait sans oser se l'avouer. Sans oser le lui avouer.

Je vous l'ai dit, cela faisait ce soir-là trois semaines. Trois semaines qui avait encore vu l'état de Mariane se détériorer. Fils fidèle et aimant, Adam passé ses journées à son chevet. Un jour, elle s'était réveillée, l'air hagarde. Elle l'avait pourtant reconnue et lui avait sourit, caressant sa joue mal rasée avec cette tendresse maternelle qui la caractérisait, arrachant une larme à cet homme fort qui face à cette mort imminente redevenait un petit garçon. Elle lui avait dit qu'il ne devait pas être triste, qu'elle avait eu grâce à lui une vie heureuse et qu'il ne devait pas se priver du bonheur. Elle avait à cela ajouté qu'elle avait été heureuse d'apprendre qu'une femme soit enfin rentrée dans sa vie et face à l'air médusé qu'il avait affiché, elle avait rit, un rit doux et clair mais pourtant douloureux et qui avait trouvé sa chute dans une quinte de toux. Les filles parlaient, il ne le savait pas encore depuis le temps ? Depuis ce jour, il voyait son jeune couple tout à fait différemment, c'était comme si cette maigre bénédiction, prononcée à mi-mots lui suffisait à s'ouvrir totalement à Lyanna.

Il savait très bien que Mariane ne survivrait pas jusqu'à leurs noces, si noces il y avait un jour et il ne voulait pas précipiter les choses, enfermer Lyanna dans cette relation qu'il était encore temps pour elle d'abandonner. Après tout, lui serait un vieil homme alors qu'elle serait encore une jeune femme, cela finirait par les séparer, il en était persuadé... Mais alors, se tournerait-elle vers quelqu'un d'autre ?

Adam se pinçait l'arrête du nez, les paupières closes à son bureau en songeant à cela et malgré qu'il soit bien obligé d'admettre que c'était l'ordre naturel des choses sans doute, il ne supportait pas l'idée de la voir un jour dans les bras d'un autre homme, tenir la main d'un autre homme, se faire bel pour un autre homme. Car oui, il était bien conscient qu'elle faisait pour lui de véritables efforts de présentation, se présentant à lui tours propre et bien habillée. On frappa à sa porte, le tirant de ses réflexions. Il se releva pour aller ouvrir, le pas calme et la main sur sur la poignet de sa porte. Il regarda la fille qui était venue le tirer de ses pensées, la petite dernière de la maison, elle plaisait aux clients disait-on mais face à lui, elle était encore craintive, craignant sans doute qu'il ne la jette dehors au moindre faux pas. Il releva de deux doigts délicats son menton fin, cherchant à croiser son regard pour la rassurer.

-Qu'y-a-t'il ?

Quand elle lui répondit après mille excuses que le tailleur était là mais tenait à lui remettre sa commande en mains propres il sourit largement, lui assura que c'était normal, qu'il avait fait une commande personnelle. Attrapant de quoi payer l'artisan, il se présenta devant l'homme qui en plus d'être excellent couturier était un bon client et lorgnait déjà sur les quelques filles présentes. Récupérant ses paquets, Adams les régla avant de le laisser donc profiter des délices que la Maison Sophie avaient à lui offrir, allant donner aux cuisines des instructions plus précise qu'habituellement pour son repas.

Le soir venu, Adam avait revêtu ce bel habit qu'il s'était fait faire et le repas lui avait bientôt était apporté. Il regarda l'heure, la fenêtre, tournant en rond dans la pièce. L'attendant. Cela faisait trois semaines qu'elle partageait sa couche, trois semaines... Un premier anniversaire qu'il tenait à fêter, pour la retenir auprès de lui ? Peut-être inconsciemment.
Son coeur battait rapidement dans sa poitrine, et si elle ne venait pas ce soir ? Ah ! Il aurait l'air d'un bel idiot ! Il soupira. Elle viendrait. Elle venait toujours.
avatar
Lyanna Montfaucon
Hibou
Pseudo : Serindë
Multi-compte(s) : Le très viril traqueur des rues
Célébrité : Maisie Williams
Crédits : Shiya
Messages : 82

Âge : Dix-neuf ans normalement pour autant que l'ivrogne qui l'a récupéré se soit souvenu de la bonne année.
Rang : La racaille des catacombe de Paris ni plus ni moins
Métier : Une excellente petite voleuse, la garce.
Situation matrimoniale : Célibataire



Mar 12 Déc - 20:44

Le Cirque de Russie.

Lyanna et Adam
Ça s'était passé une fois, le lendemain, je me souviens, je ne savais pas si je devais revenir ou pas. J'étais revenue, et sans un mot c'était devenu mon habitude, pire je devenais un peu paresseuse, c'est que un lit de plume on a plus de mal à le quitté qu'un matelas bourré de je ne sais pas quoi dans un grenier humide. Cela faisait déjà trois semaine que je me glissais le soir, telle une ombre dans sa chambre alors que les soupires le gémissements et les halètements de la maison me donnaient des idées.

Il est vrai que je faisais toujours attention avant de me présenter, Adam s'était pas un garçon des rue on l'appelait Monsieur quand même, je voulais pas qu'il me voit comme une petite pouilleuse, puante,
je voulais être digne de l'attention qu'il me portait. C'était pas rien hein Adam Beaucieux c'est un homme important chez nous, moi je suis rien d'autre qu'une voleuse. Il pourrait avoir n'importe qu'elle femmes, plus jolie, avec un meilleur parlé et plus intelligente aussi alors forcément en sachant ça bah je faisais des efforts, il avait beau être plus âgé que moi c'est lui qui faisait battre mon coeur, je n'imagine pas vraiment pouvoir avoir une telle relation avec quelqu'un autre que lui. Et si lui se préoccupe de l'avenir, ce n'est pas mon cas. Je vis chaque jour et j'en profite le reste m'indiffère.

J'étais partie tard se matin, comme je l'ai dit je suis devenue paresseuse et puis Adam, il fait rien pour me faire partir c'est même plutôt le contraire à croire que c'est le matin qu'il est le plus enclin à toute sorte de perversion. Mais une fois habillée j'était allé voir Mariane qui avait beaucoup aimé le collier que j'avais volé pour elle trois semaines plus tôt. J'embrassais sa joue puis quittais la maison Sophie pour partir en quête d'un butin. Ça avait été plus compliqué que prévu, il y avait des garde partout et les gens étaient plus agressifs si bien que sans avoir réellement eu des problèmes j'ai eu un peu chaud au fesses et pourquoi j'arrivais devant la Maison close plus tard que d'habitude. Mince j'avais horreur de rentrer quand tous les clients étaient dans le salon. Ils pensent que je suis monnayable. Je levais mon regard marron vers la fenêtre des appartement d'Adam, ils étaient allumés. Parfait. en m'aidant du rosier grimpant j'escaladait le mur pour finalement toquer contre la vitre. Quand je le vis arrivé je me senti un peu stupide, c'est qu'il était bien habillé et moi j'avais des feuilles dans les cheveux que je tentais d'enlever en entrant par la fenêtre.

« Désolée j'ai été plus longue que prévu j'aurais voulu rentré plus tôt »

M'excusais-je en me mettant sur la pointe des pieds pour l'embrasser.

« Tu es très élégant c'est pour moi que tu as fait tout ça ? »

En posant la question je connaissais la réponse et mes joues devinrent toutes rouges, c'est que y a personne avant qu'avait fait ça pour moi alors forcément ça me faisait un truc en plus c'est lui qui le fait.

_________________


Everything could happen between now and never. + N’oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l’oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t’en repentiras comme d’une faiblesse. Fais-t-en une armure, et nul ne pourras l’utiliser pour te blesser.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wyclef fait le clown - mais qui dirige le cirque?
» Protéger le Cirque
» [Bande] Cirque
» Jagr quitte pour la Russie : la LNH et la TSHL en deuil !
» La campagne de russie 1812

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D'Ombre et Lumière :: 
Paris capitaleParis capitale
 :: Outre-Petit-Pont :: La Maison Sophie
-