AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Nous sommes en avril 1672.
La Cour est actuellement installée à Saint-Germain-en-Laye.

Event 1 : Les plaisirs de la fête.
Une fête somptueuse a lieu en ce moment à Versailles ! Il faudrait être fou pour manquer cela !

 Belladone "L'Empoisonneuse"

avatar
Invité
Invité
Sam 11 Nov - 0:06

Belladone "L'Empoisonneuse"

citation
Prénom(s) : Ses parents lui on donné le nom de Belladone. Une plante magnifique et pourtant mortelle. ◆ Nom : Fille des rues de Paris, elle n'a pas de nom de famille. ◆ Surnom : Dans les rues on la surnomme Bella, ou l'Empoisonneuse. Ses mixtures peuvent soigner comme donner la mort. Et puis n'est-ce pas exquis comme surnom pour celle qui porte un prénom mortel ?◆ Date de naissance : Bella a vu le jour au mois de mars  1651. Le jour précis, elle ne sait pas et honnêtement, elle s'en moque bien. A quoi bon savoir le jour de sa naissance ? ◆ Âge : Elle a "fêté" ses 16 ans. ◆ Orientation sexuelle : La jeune femme ne sait pas elle-même. Certains hommes sont charmants mais la beauté de certaines femmes est enivrante. ◆ Situation matrimoniale : Célibataire jusqu'à preuve du contraire ou consentement de son père. Digo n'est pas prêt de donner sa fille chéri à un homme. ◆ Métier : Dans le clan gitan de son père, elle est guérisseuse, un art qu'elle a appris au côté de sa mère. Parfois, elle s'improvise empoisonneuse. ◆ Religion : Elle n'en a pas, sa seule religion est de vivre au jour le jour ou plus exactement de survivre. Mais elle prit parfois Marie, figure de féminité de sacrifice par excellence ◆ Groupe : Les Miraculés ◆ Célébrité : Hailee Steinfield ◆ Crédits : Aslaug
Eh toi ! Ma jolie, qu'est-ce que tu fais dehors toute seule à une heure si tardive ? Je rentre chez moi. J'aime marcher dans les rues de Paris la nuit; La nuit la ville est plus jolie, vous ne trouvez pas ? Il y a cette excitation de rencontrer n'importe qui au coin d'une ruelle. Mais le jour il est plus facille de se fondre dans la masse. L'ombre survit grâce à la lumière. Sans lumière il n'y a pas d'ombre et sans ombre il n'y a pas de lumière. C'est qu'il faudrait pas qu'il t'arrive malheur ma belle, le vieux Claude peut te raccompagner tu sais ! T'imagine ma mignonne, tu t'retrouves face à deux gars qui s'en prennent à toi, ils pourraient en vouloir à ton argent, à ta vie, à autre chose... Tu ferais quoi ? Celui qui s'en prendrait à moi s'en mordrait les doigts. Mon père est bien trop protecteur pour laisser quelqu'un vivant alors qu'il s'en est pris à sa fille. Et puis je sais me défendre toute seule vous savez. je n'ai pas besoin que vous m raccompagner chez moi. Ah j'te l'dis ! Tu s'rais bien contente que j'sois là si ça arrivait. Mais d'ailleurs, j'ai jamais été très physionomiste mais je me souviens pas de ton visage. Tu viens souvent par ici beauté, parce que l'on peut pas vraiment dire que ce soit un endroit très recommandable pour une fille comme toi ? Une fille comme moi , une fille comme moi à l'habitude e se trouver dans la rue. Je passe pourtant souvent par ici il est étrange que vous ne m'ayez jamais vu.
Ou alors je me camoufle trop bien pour vous ? Après tout la discrétion est un art.

Belladone a vu le jour à Paris, au mois de mars 1651. Fille de Paris, elle est l’enfant chéri d’un homme craint par beaucoup, Diego le traqueur et de sa seconde femme. Bella a grandi au sein du groupe de gitans que dirige son père. Des hommes et des femmes qui survivent dans les rues du tout Paris. Une vie peu enviable mais la petite gitane s’en ait toujours très bien accommodée. Il faut dire qu’avoir comme père le traqueur aide beaucoup à s’en sortir. La jeune Belladone a grandi entourée de l’affection de sa mère, bien sûr mais aussi de son père et de ses deux frères ainés. Les deux aînés de Diego se montrèrent très protecteur envers leur petite sœur. Bella apprécia évidemment cette protection rassurante bien qu’elle aurait aimé pouvoir faire un peu plus ce qu’elle souhaitait. Belladone apprit auprès de sa mère l’art de la danse, celui du vol et surtout l’art de connaître les plantes tant médicinales que celles servant à fabriquer les poisons. Mais pour cela, il faut se procurer les ingrédients nécessaires.

Ce fut dans la rue que Belladone fit la connaissance de la petite souris des rues de Paris, Lyanna Montfaucon. Une petite voleuse qui devint bien vite son amie, voir sa meilleure amie. Entre la souris et l’empoisonneuse, c’est presque une relation soeurale qui s’est installée. Du moins du point de vu de Belladone qui en réalité ne sait pas vraiment quoi penser de sa relation avec la petite souris de Paris. Alors dès que Belladone a besoin d’ingrédients, régulièrement, elle demande l’aide de la petite souris pour les lui procurer. Lyanna est une personne très importante pour Bella et la jeune fille ne veut pas penser au fait qu’un jour son amie pourrait se faire prendre tout comme sa mère il y a deux ans. Lyanna est spéciale aux yeux de Belladone. Elle excelle là où la fille de Diego n’y arrive clairement pas, du moins pas comme Lya. Et puis, Bella doit bien l’avouer, Lyana a un charme bien à elle. Alors oui, elle ne veut pas la perdre comme elle a perdu sa mère. C’était il y a deux ans. Jenna la mère de Bella se fit prendre alors qu’elle dansait dans les rues de Paris. La danse, sa mère aimait tellement la danse. Mais les hommes de sa majesté savaient aussi qu’elle était une voleuse. Et ce fut pour cela que Jenna fut fouettée et pendue haut et court au gibet. Une scène horrible qui hante encore parfois les nuits de Bella et sûrement celles de son père. La mort de Jenna changea Diego, Belladone le vit et en eut peur. Jamais elle n’avait vu son père devenir aussi violent. Quelques jours plus tard la jeune fille prit la place de sa mère dans le clan gitan de Diego. Elle devint la nouvelle guérisseuse des gitans mais aussi celle qui est capable de fabriquer des poisons très efficace au besoin. Belladone est prête à tout pour aider son père. Après tout, les plantes et les fleurs servent à beaucoup de choses et Belladone en est une de fleur aussi dangereuse que jolie d’après son père.

Son père, un homme protecteur qui ne lâchera pas sa fille au premier venu de Paris. Pourtant, la petite fleur aimerait bien parfois, goûter à autre chose que sa vie dans les rues de Paris. Elle voudrait s’enivrer juste une fois au bras d’un homme de la haute société. Goûté à cette ivresse qui fait tant rêver ceux des bas-fonds. Elle y songe à devenir quelqu’un de plus puissant, une femme qui pourrait changer son destin, être comme ces dames qu’elle voit, bien habillée. Des dames à qui elle voudrait parfois ressembler. Mais Belladone se doute bien que la chose est impossible. Jamais une fleur des champs ne se transforme en bouton de rose. Et c’est dans ces moment-là, qu’elle redevient aussi piquante que les ronces. Belladone c’est le mélange de rêves éphémères et de la rudesse de la réalité.
Mais Belladone est une miraculée, et prier parfois la vierge l’aidera peut-être ? Après tout, Marie est la mère du faiseur de miracles.
Pseudo : Elynore. ◆ Âge : 4 ans de plus que la jolie Belladone. ◆ Trouvaille du forum : C'est Hippocampe et mon papa qui mont ramenée ici. ◆ Avis sur le forum : J'adore l'idée de faire un forum sur cette époque mais où le peuple a autant d'importance. ◆ Le mot de la fin : Je suis trop contenteeeeee.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Évaluation n°1 de Fleur de Belladone |30 juillet / Swie|
» LA BELLADONE
» A comme Ainariël, F comme Fëfalas [Empoisonneuse]
» partie de chasse glacial!
» Belladona Skellington [Serdaigle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D'Ombre et Lumière :: 
Où règne Dame Fortune
 :: Buvons pour oublier :: V1.1 et V1.2 :: Personnages :: Présentations validées
-