AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 Il n'y a de l'aide que pour ceux qui la mérite | Ariane

avatar
Jane de Forbin
Cygne
Pseudo : Ambrose
Célébrité : Natalie Dormer
Crédits : Insuline (ava'), Magma (sign')
Messages : 46

Âge : 27 printemps. Presque 20 de rire et d'insousciance. Le reste en France, pour découvrir le véritable monde et s'entrainer aux arts des intriguantes
Rang : Noble demoiselle, fille d'Angleterre ordonnée en France par sa famille
Métier : Amante de la vie, perdue pour la cour, heureuse dans les ombres blondes des ténèbres
Situation matrimoniale : Epouse de Louis de Forbin, capitaine-lieutenant de la 1re compagnie des mousquetaires du Roi



Dim 29 Oct - 22:57


 
Thème
Il n'y a de l'aide que pour ceux qui la mérite
Ariane & Jane
Devant un long miroir à pied, la jeune de Forbin se regardait de profil, une main posée sur son ventre éternellement plat. Une ligne parcourait son front et ceux qui la connaissaient auraient pu comprendre l'inquiétude qui était la sienne. Malheureusement pour elle, ils étaient tous soit morts soit séparés d'elle par une mer trop froide et trop lointaine. Elle fronça à nouveau les sourcils, retenant ses poings qui ne rêvaient que de faire éclater le miroir. Sa rage était froide mais pas moins violente. Voilà deux mois qu'elle n'avait pas saigné et elle commençait violemment à s’inquiéter. Si elle était tombée enceinte... Elle ne pouvait se le permettre. Jane avait beau haïr tout ce qui la retenait ici, elle n'en était pas moins naïve. Si elle donnait la vie dans quelques mois, Louis saurait tout de ce qu'elle faisait dans les ombres et c'était hors de question. Il le prendrait mal, tout bouffi d'égo qu'il était. Si elle ne le connaissait pas vraiment, il y avait bien une chose dont elle était certaine : il n'accepterait jamais que sa tendre épouse tombe enceinte d'un autre que lui. S'il ne faisait aucun effort pour cela, elle ne l'aidait pas vraiment, s'échappant à ses devoirs les rares fois où il lui rendait compagnie.

Elle enfila une cape fourrée, des gants et s'échappa sans prévenir personne. Les domestiques étaient de toute manière bien trop occupés pour s’intéresser à elle. Elle héla seulement un homme, pour ne pas marcher seule dans les rues crasseuses de Paris, lui ordonnant de garder le silence sur ce qu'ils allaient faire. Habitué qu'il était, il opina, attendant simplement les quelques écus qui lui seraient donné une fois le travail effectué. Elle vit briller une arme à sa ceinture et un sourire satisfait étira ses lèvres. La tête haute, le dos droit, elle ordonna qu'on lui prépare une chaise et un porteur. Son homme de main suivrait à pied. Les mots de la comtesse trouvèrent le chemin qu'il fallait et en seulement quelque minute, tout était prêt pour le bon vouloir de madame.

C'était dans le Sud de Paris qu'ils se rendirent. Comme toujours, les rues étaient encombrées et il fallu bien trop longtemps à la comtesse pour rejoindre son objectif. Elle pestait encore lorsqu'on lui tendit une main qu'elle refusa pour descendre. Les pans de sa robe tombèrent dans la boue avant qu'elle n'eut le temps de les relever, en ajoutant un peu plus à sa colère. Elle souffla, une seconde, avant d'entrer dans l'échoppe. Elle retrouva là des odeurs qui la rassurait, qui la détachait du masque qu'elle portait toujours à la cour. Un véritable sourire, le premier de la journée, fleurit sur ses lippes.

Ariane ? appela-t-elle, d'une voix qu'elle ne voulait pas trop forte. Aujourd'hui, elle avait besoin de la jeune femme. Elle voulait lui poser des questions et surtout, elle voulait savoir. Si on l'avait puni de ses infidélités, elle devrait faire disparaître le fruit du péché. Au plus vite.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne

 

 

_________________
Like a beautiful flower
She didn't want to be loved for her petals, she wanted to be loved for her thorns.
avatar
Ariane Langlois
Moineau
Pseudo : Shury
Célébrité : Katie Mcgrath
Crédits : Shury
Messages : 116

Âge : 29
Rang : Bourgeoise Marchande
Métier : Apothicaire/Soigneuse "Sorcière"
Situation matrimoniale : Veuve

Lun 6 Nov - 18:33

Il n'y a de l'aide que pour ceux qui la mérite

Ariane & Jane
Je composais des remèdes assez courant dans l'arrière boutique en ce jour. A côté de la cheminée allumée, la flamme embrasait l'espace pour éclairer et réchauffer la pièce. Derrière le paravent aux arabesques fines dessinaient de grandes fleurs, une femme de la rue se reposait. Elle s'était faite blessée gravement lors d'un larcin qui avait sans doute mal tourné. Elle m'avait fourni une information très intéressante c'est pourquoi je la laissais se reposer ici et soigner cette grave blessure. J'approche avec un tissu fine et humide des boursouflures irrégulières de la plaie pour nettoyer la boue et la saleté présente partout. Elle avait dû se traîner dans les rues crasseuses jusqu'à la porte adjacente de ma boutique pour sauver sa misérable vie. Par moments, je me demandais pourquoi ils tenaient autant à la vie alors qu'ils étaient considérés comme les rats de Paris... Cette femme était même une paria parmi les mendiants... Comment alors pouvait-elle encore avoir l'espoir de vivre alors qu'elle était reniée de tous ? Je ne pouvais que l'admirer tout en la regardant avec orgueil. Avais-je vraiment le droit de vie ou de mort sur cette âme ? Cela me rappelle ces gardes qui courraient après les gens de la Cour des Miracles. Eux, avaient-ils ce droit là ? Selon les ordres du roi, oui... Mais le roi, lui, avait ce pouvoir ? J'étais en ce jour bien pensive et philosophique. Était-ce à cause du temps ?

La porte principale joua de sa mélodie me signalant de la présence d'un client. J’apposais alors un mélange apaisant sur la plaie, ne risquant pas vraiment la vie de la femme. Cela faisait maintenant quelques heures que je m'occupais d'elle donc sa vie ne risquait plus rien. Mais si la lame avait frôlé un peu plus à droite et l'artère principale aurait été sectionnée. Je me releva pour me diriger vers l'avant de la boutique en souriant. Je tombe alors sur le visage de la comtesse de Forbin.

Bonjour, Jane. Comment allez-vous ? Que puis-je faire pour vous ?


Je m'inclina pour la saluer puis j'attendis sa réponse.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BESOIN D'AIDE POUR LES CHIENS DE ISTRES ( Dépt.13 )
» [Aide] Conseils pour les promos
» [OU][OOber] Aide team pour un tournoi
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D'Ombre et Lumière :: 
Paris capitaleParis capitale
 :: Outre-Petit-Pont :: Habitations :: Herbis et Malitiae
-