AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Nous sommes en avril 1672.
La Cour est actuellement installée à Saint-Germain-en-Laye.

Event 1 : Les plaisirs de la fête.
Une fête somptueuse a lieu en ce moment à Versailles ! Il faudrait être fou pour manquer cela !

 Léopoldine Derosier

avatar
Invité
Invité
Lun 23 Oct - 1:36

Léopoldine Derosier dite Olympe

Queen of Olympus
Prénom(s) : Léopoldine, Marie, deux prénoms oubliés de tous ◆ Nom : Derosier ◆ Surnom : Pour tous, elle est Olympe. Juste Olympe. Certains la nomment même « L'Olympe », domaine des dieux, inaccessible.◆ Date de naissance : le 6 mai 1640 à Paris◆ Âge : 27 sombres printemps ◆ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle ◆ Situation matrimoniale : Célibataire, oisillon sali par l'amour du tout Paris ◆ Métier : Prostituée ◆ Religion : Catholique en colère contre le Tout Puissant. ◆ Groupe : Miraculés. ◆ Célébrité : La divine Laura Haddock
◆ Altière / Arrogante / Cynique / Instruite / Loyale / Orgueilleuse / Rancunière / Sensuelle / Sincère / Têtue
◆ Elle est la fille illégitime de Blanche Derosier, une simple domestique devenue prostituée contre son gré et feu le marquis du Vernay dont elle n'a découvert l'existence que tout récemment.
◆ A grandi à la Cour des Miracles dont elle connaît désormais chaque rue. Très entourée, elle a su gagner au fil du temps l'affection et le respect de ses pairs bien qu'elle soit devenue beaucoup plus sombre et arrogante que par le passé. Enfant, elle était joviale et très attachante.
◆ Suivant les traces de sa mère, elle est devenue prostituée à la maison de Sophie où elle a pris le nom d'Olympe, le seul qui subsiste et que tout le monde connaît. Rares sont ceux à connaître son véritable nom, plus rares encore ceux qui l'appellent encore Léopoldine ou simplement Léo.
◆ Au fil des années, elle est devenue l'une des courtisanes les plus en vue de Paris, une réputation dont elle arrive à tirer un peu de fierté malgré tout.
◆ Depuis qu'elle connaît la vérité sur ses origines, elle se montre particulièrement amère vis-à-vis des grands de ce monde qu'elle aurait pu côtoyer si le destin en avait décidé autrement. Elle se révèle plus méprisante et cynique que par le passé.
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Oct - 1:37

Les dames

citation
Quelques pistesUne rivale qui envie sa place qui tente par tous les moyens de la supplanter ◆ Une amie d'enfance avec qui elle a grandi dans les rues de ParisUne presque mère, une femme qui a aidé sa propre mère à l'élever et dont elle reste très proche ◆ Une femme instruite et altruiste qui cherche à la faire sortir de sa condition ◆ amies, ennemies, protégées, rivales, tout est possible, je suis prête à développer toutes les idées que vous pourriez me proposer !


Lyanna de Montfaucon

Jolie Lyanna, petite souris des ruelles de la capitale, gamine crasseuse et grossière à qui on accorde peu d'attetion mais qui a su, dès son arrivée, attirer la sympathie de Léopoldine. Un monde sépare la reine des catins et la reine des voleuses et pourtant elles se sont tout de suite entendues. Depuis peu, leur complicité a pris un nouveau tournant, Lyanna ayant demandé à la belle Olympe de l'initier à l'art délicat de la séduction.
Une démarche qui ne dupe pas la courtisan qui s'en amuse beaucoup et prend sa mission très au sérieux.

Esmée l'Egyptienne

Esmée est entrée dans la vie de Léopoldine par le plus grand des hasards, comme bien souvent dans ce monde qu'est la rue.
Elles n'étaient encore que deux gamines, deux pauvres âmes errant dans les caniveaux parisiens. Esmée poursuivie par les hommes du Roi, a été secourue par la mère de Léopoldine. Un geste d'entraide comme on voit tant à la Cour des Miracles qui a soudé les deux gamines comme les doigts de la main. Une amitié qu'elles pensaient durable et insubmersible. Le destin en a décidé autrement. Leurs chemins se sont éloignés, diamétralement. Des années qu'elles ne se sont pas croisées et leurs différences semblent tellement insurmontables qu'on peut se demander si elles ont encore quelque chose à partager... Pourtant, lorsque Léopoldine entend parler des exploits de la cagou, ses souvenirs de la Cour des Miracles lui reviennent aussitôt en pleine figure. Oublie-t-on si facilement une amitié née dans l'adversité ?/div>

Da-Xia Lee

Da-Xia et Léopoldine, la vitrine de la maison Sophie. Arrivées dans l'établissement au même moment, une saine rivalité les a rapidement unies, se soutenant quand il le fallait. Mais la catin orientale a bien vite attiré l'oeil du Grand Coësre et a su s'extirper de sa condition, ce que Léopoldine souhaite sans jamais effleurer ce rêve du doigt. Dans ses moments de grande mélancolie, elle en vient à envier son amie qu'elle n'a pas revu depuis longtemps. Toutes deux se sont élevées au sommet et ne partagent pourtant plus grand chose...

Françoise de Guéret

Lamarquise de Guéret a croisé la route d'Olympe voilà de cela quelques mois. Les atours de la prostituée ne trompaient personne mais son esprit a semble-t-il attiré Françoise qui s'est aussitôt persuadée de lui venir en aide, cherchant à tout prix à lui offrir une vie plus décente et plus vertueuse. La catin m'aimait guère cette façon de se mêler ainsi de sa vie et se montrait bien peu aimable. Toujours un peu sèche de temps à autre, elle pourtant appris
à connaître la veuve avec laquelle elle apprécie désormais converser...quand celle-ci ne se mêle pas trop de son existence...

Elisabeth du Plessis

Léopoldine l'ignore mais sa route a déja croisé celle d'Elisabeth du Plessis. Elle quittait la demeure du Vernay, désorientée et complètement vidée, sans voir la jeune femme qui approchait. Toutes deux restent de parfaites inconnues l'une pour l'autre mais la prostituée a intrigué la noble qui cherche depuis à percer son mystère. Leur route pourrait bien se croiser de nouveau, plus tôt que prévu...
avatar
Invité
Invité
Lun 23 Oct - 1:38

Les messieurs

citation
Quelques pistes ◆ Un amoureux transi, tombé sous le charme de la belle et qui tente par tous les moyens de l'arracher à la prostitution ◆ Un ami d'enfance avec qui elle a grandi dans les rues de Paris ◆ Un protecteur qui veille sur elle ◆ Un maître chanteur qui cherche à la  faire tomber de son piédestal (on trouvera bien quel sordide secret il pourrait utiliser contre elle...) ◆ clients, amis, ennemis, protecteurs ou protégés, clients encore, tout est possible, je suis prête à développer toutes les idées que vous pourriez me proposer !

Alexandre du Vernay

Lorsque sa route croisa celle du marquis du Vernay, Léopoldine a d'abord cru à une mauvaise blague. Dieu n'en était pas à son coup d'essai après tout... Mais l'homme qui se trouvait face à elle était bel et bien son demi-frère, l'évidence crevait les yeux quand on connaissait la vérité. Mais ce n'est pas le cas d'Alexandre qui ignore tout des origines de la catin. Et Léopoldine compte bien profiter de ce coupe d'avance pour mener le jeu à sa guise... Avant que le piège ne se referme sur elle...

Sampiero d'Ornano

Le sort est souvent étrange et cruel tout à la fois, Léopoldine y songe souvent lorsqu'elle pense au général Sampiero d'Ornano. Tous deux n'étaient sans doute pas destinés à se rencontrer. Voilà plusieurs années, la belle a eu pour client un modeste soldat, tombé fou d'amour pour ses beaux yeux. L'homme est parti à la guerre pour ne plus jamais revenir. Ses dernières pensées et ses dernières volontés ont été pour la belle Olympe. Il a demandé à son général de veiller sur cette hirondelle qui lui avait ravi son cœur. Sampiero est un homme de parole et depuis, jamais il n'a failli à sa promesse. Léopoldine sait qu'elle peut compter sur sa protection et prend désormais plaisir à le recevoir, s'amusant même des rumeurs qui circulent sur leur compte. Un homme de confiance et un ami sincère, voilà tout ce qu'il est. Peut-être un jour aura-t-elle le courage de s'ouvrir un peu plus à lui, chose qu'elle n'a jamais eu le courage de faire jusqu'ici.

Adam Beaucieux

Adam, l'ami de toujours. Encore un gamin timide et renfrogné quand elle est arrivée au bordel. Mais un gamin qui connaissait l'endroit comme sa poche et qui lui a permis de prendre rapidement ses marques. Rapidement, il est devenu un ami sincère en qui Léopoldine a accordé toute sa confiance. Rien n'a changé en vérité même si le gamin n'est plus qu'un souvenir à présent. Le tenancier de la maison Sophie a su faire de son établissement un foyer pour ses filles, a érigé Olympe au rang de reine. De tout cela elle lui est infiniment reconnaissante, pour cela elle lui sera toujours loyale. Alors pourquoi n'arrive-t-elle pas à lui faire part de ses doutes et de ses états d'âme ?

Lucien Gaudreault

Lucien s'est offert les services d'Olympe il y a plusieurs années, alors qu'elle était encore une catin parmi d'autres. Léopoldine garde un bon souvenir du brigadier qu'elle n'a jamais recroisé depuis que sa compagnie lui est devenue inaccessible. Si leur route venaient à se recroiser, sans doute le reconnaîtrait-elle mais irait-elle jusqu'à le saluer ? Assurément non, la discrétion était de mise dans son métier... A moins qu'elle se trouve en mauvaise posture, ce qu'elle ne souhaite pas, assurément.
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D'Ombre et Lumière :: 
Où règne Dame Fortune
 :: Buvons pour oublier :: V1.1 et V1.2 :: Personnages :: Liens
-